C’est la rentrée !

0

C’est la rentrée !

Et comme des milliers d’écoliers les négociateurs se retrouvent autour de la table du Brexit ; mais pour négocier quoi ? Les Européens veulent parler désengagement et facture quand les Britanniques se focalisent sur les futurs accords douaniers et autres règles futures de commerce – cf résumé ci-dessous-.

Ce qui est sûr c’est que les effets du Brexit commencent à se faire sentir sérieusement au Royaume Uni : montée de l’inflation, baisse de la croissance… autant d’éléments qui impactent le moral des ménages et donc la pression sur le gouvernement pour une direction plus claire. Conséquence positive pour les entreprises, la reconnaissance par le Royaume Uni que l’économie doit passer en premier. Et pour la majorité des entreprises, leur demande est simple : minimiser les changements et les impacts du Brexit.

A ce sujet, nous publierons fin septembre les résultats de notre enquête ‘Brexit Ambition’ menée conjointement avec toutes les autres chambres de commerce britanniques en Europe.

Alors je vous souhaite à toutes et tous une excellente rentrée, en vous invitant à vous préparer au pire et à attendre le meilleur du Brexit et de ses conséquences potentielles.

 

Résumé des papiers d’option de discussion proposé par le gouvernement Britannique:

Les marchandises disponibles sur le marché [Position du Royaume-Uni]

L’ambition du Royaume-Uni est de rechercher un accord avec l’UE permettant le commerce le plus libre et harmonieux possible. Le papier présente quatre principes pour assurer un retrait ordonné et souple de l’UE au regard de la disponibilité des marchandises.

Faire en sorte que les marchandises présentes sur le marché avant la sortie du Royaume-Uni puissent continuer à être commercialisées au Royaume-Uni et dans l’UE sans contraintes ou restrictions supplémentaires ;

Eviter une duplication des activités de mise en conformité que les entreprises ont effectuées avant la sortie ;

S’assurer que la sécurité des patients et la protection des consommateurs dans l’UE à 27 et au Royaume-Uni soient des priorités absolues;Dans le cas où les marchandises sont fournies avec des services, la prestation de ces services ne devrait être soumise à aucune restriction.

Confidentialité et accès aux documents [Position du Royaume-Uni]

Le papier énonce l’importance d’établir un cadre pour la continuité de la confidentialité et la protection des documents officiels échangés entre l’UE et le Royaume-Uni lorsque celui-ci était encore membre.

Coopération judiciaire civile [Papier concernant le partenariat futur]

L’intention de ce papier est d’expliquer notre approche en matière de coopération judiciaire civile – garantir un accord futur sur la poursuite de la coopération avec l’UE. Le papier précise qu’il est dans l’intérêt du Royaume-Uni et de l’UE que les citoyens, les consommateurs, les entreprises et les familles disposent d’un cadre juridique clair pour soutenir leurs activités transfrontalières après la sortie du Royaume-Uni. Le meilleur cadre est celui basé sur la réciprocité, reflétant le système existant.

Application et règlement des différends  [Papier concernant le partenariat futur]

Ce papier énonce la position du Royaume-Uni en matière d’application de la loi et procède à un examen des mécanismes existants de résolution des différends internationaux.

Le Royaume-Uni est clair sur le fait que la CJUE ne devrait pas avoir de compétence directe sur le Royaume-Uni concernant les droits et obligations découlant de tout accord entre le Royaume-Uni et l’UE.

Cela correspond à de nombreux précédents.

Protection des données [Papier concernant le partenariat futur]

Le papier explique comment le Royaume-Uni souhaite assurer la continuité de la protection et des échanges de données personnelles entre l’UE et le Royaume-Uni. Il propose un modèle ambitieux pour la protection et les échanges de données personnelles avec l’UE basé sur l’alignement des réglementations britanniques et européennes.

 

By Olivier Campenon, President of the Franco-British Chamber of Commerce

 

Share.

About Author

Comments are closed.