13 octobre 2020

Selon le Telegraph, l’impact du Brexit se fait déjà sentir des deux cotes de la Manche, puisque environ 150 milliards d’euros d’actifs britanniques ont été déplacés vers la France en prévision de la fin de la période de transition. D’après la Banque de France, 31 entités (principalement des entreprises d’investissement) ont commencé le transfert de leurs ressources vers le continent européen, en demandant d’abord des licences en France.  Pour plus d’informations a ce sujet, veuillez appuyer sur ce lien pour accéder à l’article du Telegraph.