16 mars 2021

Un nouveau calendrier d’introduction des processus de contrôle des importations aux frontières a été établi par le gouvernement le jeudi 11 mars afin de permettre aux entreprises britanniques de se concentrer sur leur reprise. 

Les entreprises disposeront ainsi de plus de temps pour se préparer aux changements à la frontière et minimiser les perturbations lors de la réouverture progressive de l’économie. Le gouvernement reconnaît l’ampleur et l’importance des défis auxquels les entreprises ont dû faire face.

Cela signifie que :

  •  Les contrôles douaniers qui devaient commencer en avril seront reportés à octobre 2021
  • Les contrôles douaniers qui devaient débuter en juillet seront reportés à janvier 2022.

A partir du 1er octobre 2021 :  exigences relatives aux certificats sanitaires d’exportation et les exigences de pré-notification pour les produits d’origine animale (POAO) et les denrées alimentaires à haut risque sans origine animale (HRFNAO).

À partir du 1er janvier 2022 : 

  • Les déclarations en douane seront requises pour les marchandises non contrôlées au point d’importation.
    Les opérateurs qui importent des marchandises entre juillet 2021 et janvier 2022 pourront toujours utiliser le système de déclaration différée, notamment en soumettant des déclarations supplémentaires jusqu’à six mois après l’importation des marchandises.
  • Les déclarations de sûreté et de sécurité seront requises.
  • Les contrôles physiques SPS pour les POAO, HRFNAO et les plantes et produits végétaux à haut risque  seront requis et auront lieu aux postes de contrôle frontaliers.
  • Les exigences de pré-notification et les contrôles documentaires seront requis pour les plantes et produits végétaux à faible risque.


À partir du 1er mars 2022 : 
les contrôles aux postes de contrôle frontaliers s’appliqueront sur les animaux vivants et les plantes et produits végétaux à faible risque.