1 avril 2020

2019 a été une année significative pour le secteur des espaces de travail flexibles. Le marché mondial s’est développé de façon exponentielle, et la demande des clients a forcé les opérateurs et les propriétaires à faire évoluer radicalement leurs modèles, dans le souci de se différencier et se spécialiser.

En 2019, la France a connu une croissance de 20 % des locations d’espaces de travail flexibles, un chiffre beaucoup plus élevé que dans la plupart des autres pays européens. Cette progression a été encouragée par la volonté de satisfaire à la fois l’utilisateur et l’entreprise.

Cet aperçu du marché français analyse les dynamiques de l’offre et de la demande affectant le marché, tout en étudiant des exemples dans lesquels les utilisateurs et opérateurs font évoluer leurs modèles d’immobilier d’entreprise.

Le Royaume-Uni est le leader européen du marché des espaces de travail flexibles. A l’origine d’un mouvement datant de plus de dix ans consistant à utiliser des espaces plus souples et stimulé par une demande considérable à Londres provenant des entreprises.

Selon nos estimations, la France n’a que 2 à 3 ans de retard sur le Royaume-Uni, et l’on peut s’attendre à assister en 2020 et au-delà à des évolutions spectaculaires.

Le prochain aperçu portera sur le marché FLEX Allemand et sera diffusé d’ici 2 semaines.

Le rapport est disponible ici: Rapport du marché flexible par The Instant Group

https://www.theinstantgroup.com/en-gb

 

Crédit photo: Jcomb