6 juillet 2021
Dans une année où le monde s’est arrêté et où tout était incertain, le marché du résidentiel s’est avéré être une valeur refuge dans laquelle investir. Un total de 60,7 milliards d’euros a été injecté dans le secteur de l’investissement résidentiel en Europe en 2020, soit une croissance de 18% de l’activité par rapport à la moyenne des cinq dernières années.
Vous trouverez dans cette étude de Colliers une analyse des investissements résidentiels de plusieurs villes européennes : Londres, Paris, Amsterdam, Madrid, Munich, Copenhague, Berlin, Rome, Vienne et Varsovie.
et pour paris?

Les volumes d’investissement (français et étrangers) à Paris sont parmi les plus élevés des villes européennes analysées, car la ville reste toujours aussi attractive pour les touristes, étudiants et jeunes actifs.

Le manque d’offres à grande échelle dans Paris pousse les investisseurs à se tourner vers d’autres villes françaises, telles que Lyon, Lille et Marseille.